Accueil
  Accueil>Trouver un emploi>Chiffres clés>Les entreprises agricoles
 
 

Les entreprises agricoles
     
   
Les statuts des entreprises
Les employeurs agricoles
     
     
  Les statuts des entreprises
     
    Evolution du nombre de chefs d'exploitation par statut juridique
     
   
     
     
    Dans le secteur agricole, les chefs d’entreprise peuvent conduire une exploitation sous différents statuts : individuel ou sociétaire.

Les exploitants individuels sont 14 691 en 2010, soit 35% des agriculteurs.

Les exploitants sociétaires représentent donc 65% des agriculteurs en 2010. Il existe différentes formes sociétaires spécifiques au milieu agricole : le Groupement Agricole d’Exploitation en Commun (GAEC), l’Exploitation Agricole à Responsabilité Limitée (EARL), la Société Civile d’Exploitation Agricole (SCEA)…

La formule sociétaire connaît une forte progression depuis une vingtaine d’années (la part des exploitants en société est passée de 23% en 1992, à 51% en 2002, et à 65% en 2010). Plusieurs raisons expliquent le succès des sociétés en agriculture : d’une part, le patrimoine personnel est séparé du patrimoine de l’entreprise ; d’autre part, le travail se fait en général avec plusieurs associés, ce qui permet aux agriculteurs de ne pas être isolés sur leur exploitation, et de pouvoir se remplacer mutuellement pendant les week end ou les congés.
     
     
  Les employeurs agricoles
     
    10 000 entreprises agricoles recourent à de la main d’œuvre salariée en Bretagne (soit environ un tiers des exploitations). 30% des employeurs sont des entreprises en polyculture-élevage et la majorité d’entre elles (68%) emploient un seul salarié. 19% des employeurs sont en production porcine, 10% en production avicole. 15% des employeurs ont leur activité en cultures spécialisées (horticulture, maraîchage, pépinière…) ; dans ce secteur, le nombre de salariés par entreprise peut aller jusqu’à 20, voire 50 salariés en pleine saison.

Des formes originales de travail se sont développées au fil du temps pour s’adapter aux spécificités du travail agricole et aux besoins des chefs d’entreprise.

Les Coopératives d’Utilisation du Matériel Agricole (CUMA) ont été créées après la seconde guerre mondiale. Dans une CUMA, plusieurs exploitants se regroupent pour acheter du matériel agricole en commun et parfois embauchent un ou plusieurs salariés pour réaliser les travaux des champs. La Bretagne compte environ 800 CUMA, et celles-ci emploient plus de 300 salariés permanents.

Plus récemment, les services de remplacement agricole se sont développés pour permettre aux exploitants et à leurs salariés de se faire remplacer par de la main d’œuvre compétente en cas d’absence (accident, maladie, congé maternité, vacances). Les services de remplacement emploient environ 860 salariés sur la Bretagne.

Les groupements d’employeurs sont nombreux dans le secteur agricole : en 2002, plus de 1 500 agriculteurs adhérent à un des 440 groupements d’employeurs et emploient 2 450 salariés. Ce système permet d’offrir aux salariés des postes à plein temps en travaillant chez plusieurs agriculteurs, chacun d’entre eux n’ayant besoin que d’un salarié à temps partiel.
     
     
   
Pour en savoir plus sur l’emploi et l’installation dans le secteur agricole :
  en Bretagne : l'emploi
  en Bretagne : l'installation
  dans les Côtes d’Armor
  dans le Finistère
  en Ille et Vilaine
  dans le Morbihan


     Haut