Accueil
  Accueil>Choisir un métier>Elevage de volaille>Chef d’entreprise en production avicole
 
 

Chef d’entreprise en production avicole


Crédit vidéo - Chambres d'agriculture de Bretagne

  Sa mission
     
    Le chef d’entreprise en production avicole (ou aviculteur) est un agriculteur propriétaire ou locataire d’un élevage. Il maîtrise entièrement la conduite de son élevage et assure la gestion de son entreprise. Il peut travailler seul, avec des associés et/ou des salariés. En fonction de la taille de l’exploitation et de l’organisation du travail en place, il réalise tout ou partie des activités liées à l’élevage des volailles, en complément de la gestion de l’entreprise.
     
     
  Ses activités
     
    Alimentation des animaux
    Il achète les aliments pour les différentes catégories d’animaux de l’élevage, ou les prépare lui-même (production et/ou mélange des matières premières nécessaires pour l’alimentation des animaux).
Il calcule les rations adaptées et les distribue.
     
    Tri, transferts et gestion des animaux
    Il participe aux manutentions des animaux (détassage), aux vaccinations et à leur livraison en fin d’engraissement.
Il enregistre quotidiennement sur le registre d’élevage les événements qui se sont produits dans chaque lot d’animaux.
     
    Ramassage et conditionnement des œufs en ferme de ponte
    Il participe chaque jour au ramassage, au calibrage et au conditionnement des œufs avant leur expédition pour la commercialisation d’œufs frais ou leur envoi en couvoir pour obtenir des poussins.
     
    Nettoyage des bâtiments
    Il participe à l’enlèvement du fumier, au nettoyage, au lavage et à la désinfection du poulailler et de ses abords.
Il nettoie les abreuvoirs et les installations de distribution d’aliments.
Il met en place et respecte les moyens de préventions sanitaires : pédiluve, combinaisons sanitaires...
     
    Entretien du matériel
    Il remplace et répare le petit matériel d’élevage.
Il assure l’entretien courant du système de distribution des aliments.
     
    Gestion technique
    Il réalise la gestion technique de l’élevage : il analyse les résultats et adapte la conduite de l’élevage en conséquence.
Il réalise la gestion technico-économique (GTE) : il gère les mouvements des animaux, les stocks d’aliments, planifie les commandes et analyse les résultats de l’élevage.
Il organise le travail sur l’élevage : il organise le temps de travail, les permanences et encadre le personnel.

Toutes ces activités sont variables d’une exploitation à l’autre en fonction de sa dimension et du nombre de salariés présents sur l’exploitation. Le chef d’entreprise réalise alors ces activités, soit seul, soit en les partageant avec son ou ses associés, soit en en déléguant tout ou partie à un ou plusieurs salariés.
     
    Mise en place et récolte des cultures
    Le chef d’entreprise en production avicole prépare les sols pour l’implantation des cultures.
Il laboure les sols, réalise les semis.
Il assure le suivi des cultures (suivi de la croissance, détection des parasites, traitements phytosanitaires).
Il participe aux opérations de récolte, de stockage, voire de livraison des cultures.

Selon la dimension et l’organisation de l’exploitation agricole, le chef d’entreprise en production avicole assure lui-même ces activités, les confie à des salariés ou encore les sous-traite auprès d’une entreprise de travaux agricoles (ETA) ou d’une coopérative d’utilisation de matériel agricole (CUMA).
     
    Gestion de l’exploitation
    Le chef d’entreprise suit la comptabilité, le secrétariat, la gestion de trésorerie.
Il gère les activités commerciales, la gestion du personnel, la stratégie d’entreprise.
Il doit aussi assurer le suivi de la réglementation, le suivi technico-économique des autres activités de l’entreprise (cultures ou autre production complémentaire).
     
     
  Conditions d’exercice
     
    Le chef d’entreprise, seul ou avec un ou plusieurs associés, détient une exploitation avicole spécialisée ou mixte, de taille variable, et il peut ou non faire appel à de la main d’œuvre salariée.
En fonction de ces différents éléments et de l’organisation de l’entreprise, il consacrera plus ou moins de son temps aux activités directement liées à l’élevage des animaux. Dans tous les cas, son temps de travail sera réparti entre l’élevage, les cultures et la gestion de l’entreprise.
     
     
  Qualités requises
     
    Pour être chef d’entreprise en production avicole, il faut maîtriser les techniques d’élevage des volailles, ainsi que les outils de gestion d’une entreprise.
En complément de compétences techniques, le chef d’entreprise doit être motivé par son projet, faire preuve d’un sens du relationnel, d’un esprit d’initiative, d’une capacité de jugement et de décisions, d’un bon sens de l’organisation et d’une capacité à résister aux pressions.
     
     
  Formations
     
    Le niveau de formation minimum requis pour bénéficier des aides de l'Etat à l'installation est le niveau IV (BAC agricole ou diplôme agricole équivalent sauf CS) pour les personnes nées après le 01.01.1971
     
    Formation initiale
    Bac Pro Conduite et gestion de l’exploitation, spécilité productions animales
BP Responsable d’exploitation agricole (BPREA)
BTSA Productions animales 
BTSA Analyse et conduite des systèmes d’exploitation
     
   
Les parcours de formation et les diplômes Où se former
     
     
    Formation continue
    BP Responsable d’exploitation agricole (BPREA)
BTSA Productions animales 
BTSA Analyse et conduite des systèmes d’exploitation
CS Technicien conseil en élevage avicole
     
   
Les conditions d'accès et la rémunération Où se former
     
     
  Les métiers connexes
     
    Ouvrier et technicien en couvoir, technicien conseil en aviculture dans un groupement d’éleveurs ou une organisation professionnelle, technico-commercial au sein d’une entreprise de services (exemple : production d’aliments…), formateur dans un centre de formation professionnelle.


   Retour  Haut