Accueil
  Accueil>Choisir un métier>Floriculture, pépinère>Ouvrier en floriculture
 
 

Ouvrier en floriculture

  Sa mission
     
    L’ouvrier en floriculture réalise les opérations techniques liées à la culture de plantes en pot, de plantes à massif, de bulbes ou de fleurs coupées (roses, tulipes…) et à leur conditionnement en vue de leur commercialisation.

  Témoignage Jacqueline
   
   
  Ses activités
     
    Entretien et développement des plantes
    Il observe l’état des cultures en vue de détecter d’éventuelles anomalies telles qu’une carence ou un excès nutritif, la présence d’une maladie ou d’un parasite…
Il désherbe et gère l’ombrage en agissant sur un système automatisé de rideaux rétractables.
Il intervient directement sur le développement des plantes : éboutonnage et ébourgeonnage (retrait de boutons et de bourgeons excédentaires), mise en place des régulateurs de croissance, pincement (coupure de l’extrémité d’un jeune rameau), installation des tuteurs…
Il installe le système d’arrosage automatique et place les goutteurs.
Il réalise les opérations de multiplication des végétaux selon les consignes de son supérieur hiérarchique : création de nouveaux plants par bouturage ou par division de touffes par exemple.
Il applique les traitements phytosanitaires et les fertilisants (certification obligatoire).
     
    Récolte et commercialisation des produits
    Il récolte les produits en fleurs coupées et les trie en fonction de critères de qualité ou de la commande du client.
Il choisit les plantes répondant au cahier des charges de vente en plantes fleuries.
Il les conditionne, les étiquette et prépare les commandes.
Il peut également être amené à réaliser compositions florales et bouquets.
Il, dans le cas de la vente directe aux particuliers, peut avoir des relations avec la clientèle. 
     
   
  Conditions d’exercice
     
    L’ouvrier en floriculture travaille dans une exploitation horticole, parfois spécialisée dans une production particulière, ou bien au sein d’une collectivité territoriale. Intégré à une équipe, il est placé sous l’autorité directe du chef d’entreprise ou du chef de culture. Il exerce son activité le plus souvent sous abri (serres ou tunnels), et parfois en plein air, notamment dans le cadre de cultures de plantes en pot et à massif ou bulbes. Ses tâches varient selon le cycle des périodes de mises en culture et saisons. Quant à son rythme de travail, il évolue en fonction de l’intensité de la production et des périodes de fêtes (ventes plus importantes).
     
     
  Qualités requises
     
    L’ouvrier en floriculture connaît la biologie des végétaux pour comprendre les différentes phases de développement des plantes et leurs besoins. La connaissance des parasites et des pathologies des plantes ainsi que des moyens de lutte (produits phytosanitaires chimiques ou naturels)  lui permettront de prendre plus rapidement des responsabilités.
L’ouvrier horticole peut conduire des engins tels qu’un tracteur élévateur ou utiliser une machine pour rempoter ou semer et s’adapte aux évolutions technologiques.
Le sens de l’observation, la dextérité, la patience et la précision sont des qualités appréciées.
     
     
  Formations
     
    Formation initiale
    CAPA Productions horticoles, spécialité productions florales et légumières
BPA Travaux des productions horticoles spécialité horticulture ornementale 
Bac Pro Productions horticoles, spécialité productions florales et légumières
     
   
Les parcours de formation et les diplômes Où se former
 
     
    Formation continue
    CAPA Productions horticoles, spécialité productions florales et légumières
BPA Travaux des productions horticoles, spécialité horticulture ornementale
Bac Pro Productions horticoles, spécialité productions florales et légumières
BP Productions horticoles, spécialités productions florales
     
   
Les conditions d'accès et la rémunération Où se former
     
     
  Emplois et évolution professionnelle
     
    Employeurs potentiels et bassins de recrutement
    Entreprises horticoles en fleurs coupées, plantes en pot, plantes à massif ou jeunes plants.
Les emplois en floriculture sont principalement localisés dans la région de Lamballe (nord est des Côtes d’Armor), dans le canton de Cancale, autour de Rennes et dans le nord Finistère. Toutefois, il existe des entreprises spécialisées sur l'ensemble de la région.
     
    Evolution professionnelle
    L’ouvrier en floriculture, avec la progression de son savoir-faire, pourra se voir confier davantage de responsabilités sur des tâches particulières. Avec des connaissances précises sur la vie des plantes et une maîtrise des savoirs faire techniques, il sera en mesure d’accéder au poste de chef de culture.
Des compétences supplémentaires en économie ,en gestion et en commerce des produits horticoles lui permettront par la suite d’envisager une installation en tant que chef d’entreprise en horticulture.
Une autre perspective d’évolution s’offre à lui s’il se spécialise dans le secteur commercial. Après une formation complémentaire dans ce domaine, il sera en mesure de devenir conseiller technico-commercial en horticulture dans une entreprise commerciale (agrofournitures, jardinerie, grande distribution).
     
     
 

Les métiers connexes

     
    Conseiller en vente de produits horticoles, jardinier, technico-commercial, technicien conseil en production, formateur dans un centre de formation professionnelle.


   Retour  Haut