Accueil
  Accueil>L'agriculture en Bretagne>Une diversité de productions
 
 

En 2009, la valeur de la production agricole bretonne selon les différentes productions se répartit ainsi :
 


Dans la plupart des exploitations bretonnes, les activités d’élevage sont associées à des productions végétales. Les caractéristiques des principales productions en Bretagne sont les suivantes :

 

Productions animales
     
  Le lait
     
    La Bretagne est la première région laitière de France. L'activité laitière est répartie sur l’ensemble du territoire breton et génère le plus grand nombre d'installations d’agriculteurs.
Avec plus de 12 430 producteurs de lait et 751 400 vaches laitières en 2014, la Bretagne assure 22% de la production nationale de lait de vache.
     
  La viande bovine
     
    La production de viande bovine provient pour partie des vaches laitières, et pour une autre partie de races à viande comme la Charolaise, la Limousine, la Blonde d'Aquitaine, la Salers…
En 2014, 10% du cheptel bovin national est élevé en Bretagne.
Et 21% de la viande de veau française est produite en Bretagne.
     
  Le porc
     
    La production porcine est répartie sur 6 530 sites d'élevage en 2014.
Le cheptel porcin rassemble 7,44 millions de tête, soit 56% du cheptel national (premier rang des régions françaises).
13,49 millions de porcs charcutiers ont été abattus en 2014.
     
  La volaille et les œufs
     
    La Bretagne produit un tiers de la viande de volaille française (dindes, poulets, canards, pintades), soit 522 000 tonnes en 2014.
Elle assure également 41% de la production nationale d'œufs (soit 6 milliards d'oeufs produits en Bretagne).
Pour ces deux productions (volaille et oeuf), la Bretagne se situe au premier rang national.
     
  Les moutons
     
    La production bretonne de moutons représente 2% de la production nationale.
Les éleveurs ovins se sont spécialisés sur le créneau d'une production d'agneaux de qualité, en particulier, l'agneau de pré-salé du Mont-Saint-Michel ou encore l'agneau de Belle-Ile qui bénéficient de la notoriété d'un territoire exceptionnel.
     
     
Productions végétales
     
  Les céréales et le fourrage
     
    Les 661 500 ha de grandes cultures se répartissent entre céréales (blé, maïs, orge…), oléagineux (colza, tournesol…) et protéagineux (pois…).
Les céréales occupent la presque totalité (90%) des superficies consacrées aux grandes cultures. Le blé en représente presque la moitié.
En Bretagne, la quasi-totalité des céréales est destinée à la nutrition animale et trouve donc ses débouchés auprès des usines d'aliment du bétail de la région quand elle n'est pas utilisée directement dans l'exploitation.
     
  Les légumes frais
     
    Avec 3 500 producteurs, 36 000 ha et 10 groupements de producteurs, la Bretagne est la première région française de légumes destinés au marché du frais.
Chou-fleur, tomate, pomme de terre primeur, artichaut, échalote, endive, brocoli et salade constituent les grandes productions régionales du marché du frais. La production est implantée sur la côte nord de la région où elle bénéficie de conditions agro-climatiques favorables.
     
  Les légumes transformés
     
    Avec 30% des surfaces nationales, la Bretagne est la première région de production de légumes destinés à la transformation : pois, haricot vert, flageolet, épinard, chou-fleur, brocoli, céleri-branche…
Les légumes destinés à la transformation occupent 1 500 producteurs, 22 000 ha, 3 organisations de producteurs et 18 entreprises de transformation (conserveries, légumes de surgélation…).
     
  L’horticulture
     
    Avec 280 entreprises, 1 500 emplois en équivalent temp plein et 5,4% de la surface nationale, l'horticulture est un secteur qui compte en Bretagne.
La production porte principalement sur les plantes de pépinières, en particulier les plantes de terre de bruyère, les plantes en pot ou à massif, les fleurs coupées et les plantes vivaces et aromatiques.
     
  Les activités de diversification
     
    En complément de leurs productions principales, les agriculteurs peuvent se diversifier dans de multiples activités : la transformation de produits, la vente directe, le tourisme rural, l’accueil à la ferme, production d'énergie…


Pour plus d’informations sur l’agriculture :
  en Bretagne
  des Côtes d’Armor
  du Finistère
  d’Ille et Vilaine
  du Morbihan


     Haut