Accueil
  Accueil>Se former>Validation des acquis de l’expérience
 
 

La validation des acquis de l’expérience
Une démarche individuelle pouvant être accompagnée
La décision du jury
Le financement de la démarche

La validation des acquis de l’expérience
 
La validation des acquis de l’expérience (VAE) est un droit inscrit dans les codes du Travail et de l’Education, modifiés par décret depuis le 1er octobre 2017. C’est un acte officiel par lequel les compétences acquises par l’expérience peuvent être reconnues.

La VAE permet d’obtenir tout ou une partie :
  > d’un diplôme professionnel,
  > d’un titre à finalité professionnelle,
  > d’un certificat de qualification.

Elle permet également d’accéder à un cursus de formation, sans justifier du niveau d’études ou des diplômes et titres normalement requis.

     
  Qui peut bénéficier de la VAE ?
     
    Toute personne, avec ou sans qualification reconnue, qui a exercé une activité professionnelle, sociale ou bénévole, en continu ou non, pendant au moins 1 an (en équivalent temps plein) en rapport direct avec le contenu du diplôme visé.

La durée des activités réalisées hors formation doit être supérieure à celle des activités réalisées en formation.
   
   
  Quelles sont les expériences qui peuvent être prises en compte ?
     
    Les expériences prises en compte sont en rapport avec le diplôme visé :
  > activités professionnelles salariées, 
  > activités non salariées,
  > activités de bénévolat ou de volontariat,
  > activités exercées par une personne inscrite sur la liste des sportifs de haut niveau,
  > activités exercées dans le cadre de responsabilités syndicales,
  > activités exercées d’un mandat électoral local ou d’une fonction élective locale.  

Lorsqu’il s’agit d’activités réalisées en formation initiale ou continue, peuvent être prises en compte :
  > les périodes de formation en milieu professionnel,
  > les périodes de mise en situation en milieu professionnel,
  > les stages pratiques,
  > les préparations opérationnelles à l’emploi,
  > les périodes de formation pratique de contrat d’apprentissage, de contrat de professionnalisation ou de contrat unique d’insertion.

     
     
  Quelles certifications peuvent être obtenues en agriculture ?
     
   

- Les diplômes agricoles à caractère professionnel (160 environ toutes options confondues) de niveau V, IV, III : CAPA, BPA, BTA, BPREA, BAC PRO, BTSA en production agricole et horticole, transformation et commercialisation des produits agricoles ou horticoles, aménagement de l’espace et protection de l’environnement, activités hippiques, services en milieu rural, agro-équipement, aquaculture. 

- Une soixantaine de Certificats de Spécialisation (CS)

     
   
Une démarche individuelle pouvant être accompagnée
     
Le dossier d’inscription à la VAE est à retirer auprès d’un centre d’accueil VAE agréé par la DRAAF. Ce dossier est à retourner à la Direction Régionale de l'alimentation, de l'Agriculture et de la Forêt (DRAAF) qui a deux mois pour se prononcer sur la recevabilité de la demande. La DRAAF communique un lien pour télécharger le dossier de validation.
     
 Repères
Pour plus d’informations sur la VAE, son champ d’application, le choix du diplôme, vous pouvez contacter les conseillers d’orientation des Chambres d’Agriculture, point info en conseil VAE :
   
    > Côtes d’Armor, Florence BREHIER - Tel : 02 96 50 43 43
 
    > Finistère, Alain DEQUIN - Tel : 02 98 52 49 40
   
    > Ille et Vilaine, Edith FAUCHOUX - Tel : 02 23 48 28 48
   
    > Morbihan, Sylvie DUVERGER - Tel : 02 9746 22 08

 Repères
     

Le candidat peut remplir son dossier seul ou se faire accompagner par une personne habulitée par la DRAAF. L’accompagnement se déroule par rendez-vous pédagogiques et administratifs pour aider le candidat à :

  • S’approprier le référentiel du diplôme,
  • Analyser son parcours professionnel et personnel sous l’angle des compétences requises,
  • Déterminer les expériences significatives au regard des contenus du diplôme visé, en lui apportant une aide méthodologique pour compléter le dossier.
     
 Repères
Parmi les accompagnateurs agréés par la DRAAF :
   
    > Finistère, Laurence LE GUEN - Tel : 02 98 52 49 40
   
    > Morbihan,  Alexandra SIMON Tel : 02 97 46 73 12

 Repères
     

Le dossier doit être déposé auprès de la DRAAF de la région de résidence du demandeur. C’est à partir de ce dossier qu’un jury de validation composé de professionnels, d’enseignants et de représentants de la DRAAF décide de la validation de tout ou partie du diplôme visé. Le jury se prononce après l’examen du dossier, et pour la VAE concernat des diplômes de l'enseignement supérieur, en ayant vu le candidat lors d’un entretien.

Les salariés disposent d'un congé rémunéré de 24 heures maximum pour validation des acquis de l’expérience.
 

     
 Repères
Où se procurer les référentiels des diplômes agricoles ?
 

Consultation sur rendez-vous :

  > Auprès de la personne habilitée à faire de l’accompagnement.

  > Commande par écrit :

          CNPR - BP 100 - site de Marmilhat - 63370 LEMPDES - Tel : 04 73 83 36 00

  > Liste des diplômes à consulter sur le site : www.cnpr.fr.
  
  > Certains diplômes sont téléchargeables sur www.clhorofil.fr.

 

 Repères
     
 
La décision du jury
     

Un jury analyse le dossier et en déduit les compétences développées et les connaissances maîtrisées en relation avec les exigences des unités ou des épreuves pour lesquelles la dispense a été demandée.

Le jury est le seul habilité à accorder les dispenses. Les épreuves ou UC validées par le jury sont acquises pour une durée illimitée. Une seule demande pour le même diplôme peut être faite par année civile, d’où l’intérêt de bien préparer le dossier qui sera présenté devant le jury. Une demande pour trois diplômes maximum peut être faite au cours de la même année civile.

En cas de validation partielle, le candidat peut se voir proposer des contrôles complémentaires et peut repasser une 2ème fois devant le jury, sans limite de temps, pour faire pour obtenir la partie manquante du diplôme. Il peut acquérir ce qui lui manque soit par un retour en formation, soit par une expérience professionnelle complémentaire.

     
   
Le financement de la démarche
     
Pour financer le congé pour VAE et/ou l’accompagnement, vous pouvez vous adresser au Fonds d’Assurance Formation où votre entreprise cotise, au moins 60 jours avant l’accompagnement.
     
  > Pour les salariés agricoles :
FAFSEA - 4 rue Alphonse Cherel  - Immeuble Le Sextant - 35000 Rennes - Tél : 02 23 25 22 21
  >  Pour les salariés de l’agroalimentaire :
FONGECIF - 6, Place des Colombes - Immeuble Hermès - BP 628 - 35008 Rennes - Tél : 02 99 29 72 30
 
  >  Pour les salariés de coopératives :
OPCA2 -4H Avenue des Peupliers - 35510 Cesson-Sévigné - Tél : 02 99 83 39 00
 
  > Pour les agriculteurs, conjointes, aides familiaux :
VIVEA - Tél : 02 41 21 11 34   
  > Pour les demandeurs d’emploi :
Conseil Régional de Bretagne -  Tél : 02 99 27 11 84; ou votre conseiller Pôle Emploi.


     Haut